Histoire de la crèche de Noël

Dans la religion chrétienne, la crèche de Noël est une mise en scène de la Nativité, c’est-à-dire de la naissance de Jésus telle qu’elle est racontée dans les évangiles.

Dans l’évangile selon saint Luc, Jésus est né dans une étable et a été déposé à sa naissance dans une mangeoire ou cripia en latin. C’est ce mot latin qui est à l’origine du mot « crèche ». Par extension, la crèche désigne aujourd’hui l’étable tout entière et les personnages qui y sont rassemblés.

A noter : la crèche est une tradition chrétienne et catholique qui n’est pas suivie dans les familles protestantes.

Histoire et évolutions

Peu à peu, les crèches vivantes ont été remplacées par des crèches de figurines.

Les premières crèches de figurines ont fait leur apparition au XVIe siècle. Ce sont les Jésuites qui ont introduit dans les églises les plus anciennes crèches connues.

En France, l’interdiction de représenter en public des scènes religieuses, pendant la Révolution, a favorisé le développement des crèches dans les maisons. Les petites figurines étaient alors en verre filé de Nevers, en porcelaine, en cire, en bois sculpté ou même en mie de pain.

A partir du XIXe siècle, la Crèche provençale avec ses célèbres santons de Provence devient très populaire. Ces santons représentent non seulement les personnages de la Nativité mais aussi tous les métiers de l’époque en costume local.

De nos jours, la tradition des crèches s’est répandue dans le monde entier, jusqu’en Asie, en Afrique et en Amérique Latine…

Traditions

Il est d’usage d’installer la crèche de Noël soit le premier dimanche de l’Avent, soit pour la Saint Nicolas (le 6 décembre), le dernier dimanche avant Noël.

La tradition chrétienne veut que la crèche reste dans les maisons jusqu’au 2 février, date de la présentation de Jésus au Temple.

La coutume veut aussi que l’on dépose l’enfant Jésus dans la crèche dans la nuit du 24 au 25 décembre, après les douze coups de minuit.

Il est fréquent de placer une étoile au sommet de la crèche en référence à l’étoile qui a guidé les Rois mages jusqu’à l’Enfant Jésus. Certaines personnes placent les Rois mages dans la crèche le jour de l’Epiphanie (le 6 janvier) et d’autres les approchent chaque jour un peu plus de la crèche.

On place généralement l’enfant Jésus au centre de la scène, encadré par Marie et Joseph. Ils sont accompagnés d’un âne, ayant transporté Marie enceinte et d’un bœuf qui, selon la tradition, aurait réchauffé le nouveau-né de son souffle. On place également autour de la crèche des bergers avec leurs agneaux, puisque c’est à eux que la nouvelle de la naissance du Christ aurait été annoncée en premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>