Tour d’horizon des fêtes chrétiennes : de Noël au dimanche des Rameaux

Lors de chaque fête chrétienne française est célébrée une messe en cet honneur, mais c’est aussi, pour le commun des mortels, l’occasion de se reposer car, en ce jour sacré, correspond aussi la plupart du temps un jour férié.

Fêtes chrétiennes les plus prisées de l’année

Si Noël, fête de la nativité du Christ, chaque 25 décembre, et Nouvel An, chaque 1er janvier, figurent en bonne place parmi les fêtes chrétiennes les plus populaires – en particulier en raison des présents et étrennes distribués aux enfants et aux adultes, les dimanche et lundi de Pâques – fête commémorant la résurrection de Jésus-Christ – inscrits au calendrier soit en mars, soit en avril, sont toujours très appréciés – surtout des amateurs de chocolat qui se régalent alors de friandises à gogo (poules, œufs et lapins en chocolat).

Noël

Ces fêtes annuelles jouissent d’une ambiance très spéciale ; ainsi, la magie de Noël opère-t-elle grâce à divers artifices tels que des guirlandes lumineuses, chants de Noël, déguisements de Père Noël, ou même parfois grâce à l’apparition heureuse d’événements naturels comme la neige, l’occasion de pratiquer la luge ou de faire des bonhommes de neige, par exemple. A Pâques, s’impose la traditionnelle fabrication maison d’œufs décorés, à partir de véritables œufs dont le contenu est préalablement gobé ; l’extérieur étant ensuite peint à la main de manière originale et gaie.

Dans certains pays comme la Belgique ou la Suisse, ont également lieu de magnifiques carnavals, auxquels assiste la population émerveillée : longs défilés musicaux de personnages en habits, de géants, ou même de chars multicolores chargés de friandises diverses jetées à la foule enthousiaste.

L’Assomption, fête chrétienne discrète

Si elle figure pourtant bien un jour férié, le 15 août, l’Assomption présente l’inconvénient de se situer pendant la période de grandes vacances scolaires – qui plus est, en plein milieu du mois d’août. Il est donc difficile de l’apprécier à sa juste valeur et pourtant, elle correspond à la montée au ciel de la Vierge : un événement difficile à occulter ou à omettre.

La Toussaint, jour de recueillement toujours empreint de tristesse

Créée en l’honneur de tous les saints, la Toussaint, qui a lieu chaque 1er novembre de l’année, est en fait un jour consacré au recueillement sur les tombes de défunts parents ; le fleurissement y étant, bien entendu, de rigueur.

Fêtes traditionnellement appréciées

En mai ou en juin, l’Ascension, qui commémore la montée au ciel du Christ, quarante jours après Pâques, et la Pentecôte (même si cette dernière n’est plus, désormais, forcément toujours fériée) est célébrée le septième dimanche après Pâques, en mémoire de la descente de l’Esprit-Saint sur les apôtres.

Fêtes chrétiennes ne donnant pas lieu à jour férié

Il existe également de nombreuses fêtes catholiques, dans l’année, qui, survenant un dimanche, ne donnent donc pas lieu à un jour férié ; comme le célèbre dimanche des Rameaux, par exemple.

Fêtes chrétiennes célébrées de par le monde

A l’étranger, d’autres fêtes chrétiennes correspondant à des jours fériés sont bien sûr célébrées. Ainsi, en Allemagne, pays voisin de la France, des fêtes chrétiennes (donnant lieu à des jours fériés) existent-elles vers la mi-juin et vers la mi-novembre : elles sont ainsi normalement consacrées à la pénitence et aux prières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>